L'écho des Concierges

Sortir en février

Expositions

Jusqu’au 10 mars, Pierre et Gilles investissent une nouvelle fois la Galerie Templon avec Le temps imaginaire. Hommage à la tolérance et à la liberté, l’exposition se déploie comme un parcours à travers l’univers de ce duo artistique.

Jusqu’au 8 juillet, le Musée Marmottan Monet présente Corot, une exposition réunissant une soixantaine de peintures de figures souvent gardées secrètes par Corot de son vivant, provenant des plus prestigieuses collections publiques et privées d’Europe et des Etats-Unis.

La Maison de Victor Hugo accueille l’exposition La Folie en tête. Elle réunit quatre collections d’hôpitaux psychiatriques, ayant conservé les œuvres de leurs patients atteints de folie, curieux de faire travailler ensemble art et thérapie. Entre la camisole et les crises, ces artistes torturés nous plongent dans les entrailles de l’Art brut. Jusqu’au 18 mars.

Ballet

Le Palais Garnier nous fait découvrir Onéguine du 9 février au 7 mars. L’œuvre d’Alexandre Pouchkine, mise en scène par John Cranko, est celle des rencontres manquées, des amours perdues et des remords sanglants. Les corps des danseurs expriment la passion d’un amour impossible avec lyrisme et fougue, accompagnés par des extraits d‘œuvres de Piotr Ilyitch Tchaïkovski.

Restaurants

Adrien Ferrand nous offre dans son nouveau restaurant Eels : anguille fumée à la réglisse, vierge pomme – noisette ;  joue de bœuf à la crème de pomme de terre, oignons caramélisés, condiment pomme – beurre noisette et fiadone, caramel aux agrumes, condiment bergamote. Menu déjeuner à 25 et 29 Euro (du lundi au vendredi) – Menu découverte à 57 Euro. Fermé dimanche et lundi. 27 rue d’Hauteville, Paris 10ème.

Le Printemps du Goût –  Ce nouveau spot aux mille saveurs, consacré aux produits français, nous propose de boire des jus de fruits frais bio, pressés à froid, à la Juicerie, de manger un Croque Madame à la truffe noire chez Balme, de savourer une bonne bavette accompagnée de pommes dauphines d’Akrame Benallal, de croquer dans un sandwich du boulanger Gontran Cherrier avec du fromage du MOF Laurent Dubois,  ou encore de se régaler avec les pâtisseries de Christophe Michalak en buvant un café de chez Lomi. 64 boulevard Haussmann, Paris 9ème.

Leave a comment