L'écho des Concierges

Sortir en Septembre

Expositions

Une vaste rétrospective est consacrée à Zao Wou-Ki avec « L’espace est silence ». Grâce à la présentation d’une sélection de quarante œuvres, le Musée d’Art Moderne dresse le portrait d’un homme ambitieux, entouré d’artistes, imprégné d’influences… Et singulier en tous points. Jusqu’au 6 janvier 2019.

Le Musée National des Arts Asiatiques Guimet consacre une exposition à la culture du riz. Terres de riz permet donc de découvrir, à travers une riche collection photographique, le riz et les plantations aux 19ème et 20ème siècles, particulièrement en Chine et au Japon. Un produit « au cœur d’une multitude d’activités humaines », de sa culture à sa consommation. Jusqu’au 8 octobre.

Hors de Paris :

Consacrée au peintre néo-impressionniste Henri-Edmond Cross (1856-1910), l’exposition « Peindre le bonheur » au Musée des Impressionnismes de Giverny retrace l’ensemble de la carrière de l’artiste à travers une centaine de peintures, d’aquarelles et de dessins. Ne ratez pas la visite de la maison de Monet à quelques mètres du musée et ces merveilleux jardins qui ont tant inspiré l’artiste. Jusqu’au 4 novembre.

Opéra

L’Opéra Bastille présente Tristan et Iseut de Richard Wagner. Cette houle sentimentale est mise en scène par Peter Sellars dans un cadre quasi immatériel avec les vidéos de Bill Viola, détachées du plateau, suspendues, exposant la quête initiatique des amants pour atteindre le nirvana. L’association de ces deux artistes majeurs donne vie à un objet artistique unique et total. A partir du 11 septembre.

Spectacles

Si la réputation des Parisiens n’est plus à faire en France comme à l’étranger, le spectacle « How to become a Parisian in one hour » d’Olivier Giraud vous permettra de mieux décoder manies, habitudes et autres attitudes de ces Français pas comme les autres ! Un spectacle en langue anglaise à découvrir au Théatre des Nouveautés.

Restaurants

Trois ans après le Bd Beaumarchais, la Maison Plisson inaugure une seconde épicerie-table au centre de Paris. Un espace de 1200 m² qui réunit des produits de grande qualité avec près de 6000 références. Marché primeur, boucherie, charcuterie, fromagerie-crémerie, boulangerie, épicerie fine et caviste ainsi qu’un restaurant le « Resto Parigot » proposant une cuisine française familiale et généreuse avec de merveilleux produits de saison. – 35 Place du Marché Saint-Honoré, Paris 1er.

Après Monsieur Bleu et Loulou, voici Girafe, au sein de la Cité de l’Architecture. Une terrasse avec vue à 180° sur Paris et plus particulièrement la Tour Eiffel. Le chef y propose une cuisine orientée sur des produits de la mer avec : céviche de daurade, lait de coco et yuzu ; sashimi de thon, piment Jalapeno et citron vert ; langoustines rôties à la citronnelle / gingembre et en dessert la pavlova aux fruits. – 1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, Paris 16ème.

Le Pré Catelan – Un lieu somptueux et chargé d’histoire 3* Michelin au sein d’un pavillon Napoléon III au cœur du bois de Boulogne. Aux commandes, Frédéric Anton qui propose entre autres : Crabe, crème légère à l’Aneth, caviar de France, soupe au parfum de fenouil, Cabillaud, aux algues, beurre aux zestes de citron vert, purée de pomme de terre Ratte, suivis des magnifiques desserts de Chrystelle Brua : le Citron, comme une tarte, meringue croustillante, sorbet basilic. Route de la Grande Cascade, Paris 16ème.

 

Leave a comment