Actualités, L'écho des Concierges

Sortir en novembre

Expositions

Pour le 5ème centenaire de la mort de Léonard de Vinci, le Musée du Louvre propose une rétrospective inédite sur le peintre et dévoile la plus importante collection au monde de ses peintures et dessins. Réservation obligatoire. Jusqu’au 24 février.

Félix Fénéon est mis à l’honneur au Musée de l’Orangerie. Critique d’art, éditeur mais aussi collectionneur, il avait un attrait certain pour le néo-impressionnisme, le fauvisme et le futurisme. L’exposition Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse dévoile notamment les œuvres de Seurat, Signac, Bonnard et Matisse, qui lui étaient chères. Jusqu’au 27 janvier.

Futur, ancien, fugitif est la nouvelle exposition du Palais de Tokyo. Réunissant 44 artistes nés entre 1930 et 1990, elle dépeint une scène française actuelle, vaste et complexe. Jusqu’au 5 janvier.

Rouvert depuis peu, le Musée d’Art Moderne accueille une rétrospective du peintre Hans Hartung. Un ensemble de 300 œuvres vous y attend et vous permettra de déceler la richesse des innovations techniques de ce précurseur de l’abstraction. Jusqu’au 1er mars.

Charlie Chaplin vous donne rendez-vous à la Philharmonie de Paris. Redécouvrez cet homme-orchestre tant dans sa dimension musicale que dans son rapport à la danse, au rythme, à la parole et au son. Jusqu’au 26 janvier.

 

Opéra

L’Opéra Bastille met en scène Don Carlo de Giuseppe Verdi. Adaptation italienne de Don Carlos, grand opéra français, elle mêle conflits politiques, familiaux et amoureux, et dévoile la paralysie des hommes face à l’héritage du pouvoir. Jusqu’au 23 novembre.

 

Ballet

Crystal Pite investit le Palais Garnier jusqu’au 23 novembre d’une charge émotionnelle débordante et communicative et invite les danseurs à dépasser leurs limites sur des musiques d’Owen Belton, Frédéric Chopin et Teddy Geiger.

 

Restaurants

Pavyllon est le nom du 3e restaurant du Pavillon Ledoyen. Yannick Alléno y propose une cuisine inventive et raffinée avec le pain de brochet au cèleri, la tarte au saumon fumé et caviar, et de magnifiques desserts tels que la Plombière aux poires ou la glace au chèvre frais. Possibilité de manger au comptoir pour mieux profiter du spectacle de la cuisine ouverte. Menus entre 98 et 235 Euro. Ouvert tous les jours. 8 Avenue Dutuit, 8ème.

Les Bouquinistes deviennent Supu Ramen, le nouveau restaurant franco-japonais de Guy Savoy mêlant street art et street food. Au menu, une déclinaison de soupes aux nouilles faites maison, mais aussi du foie gras mariné au sel guérandais ou des sushis au maquereau. En dessert, une terrine de pamplemousse sauce au thé ou encore un gâteau au chocolat, pralin feuilleté, sauce chicorée. Compter entre 30 et 40 Euro. Ouvert tous les jours. 53 Quai des Grands Augustins, 6ème.

La Scène est la nouvelle adresse de Stéphanie Le Quellec, Top Chef 2011. A la fois brasserie et restaurant gastronomique, vous y dégusterez notamment sa tarte au foie gras et porto, ses grenouilles dorées, ses rougets et sa langoustine pochée. Côté desserts, le Chef pâtissier Pierre Chirac propose la crème brûlée et glace vanille intense ou le chocolat vénézuélien Criollo, huile d’olive maturée. Menus entre 75 et 340 Euro. Fermé samedi et dimanche. 32 Avenue Matignon, 8ème.

Leave a comment