L'écho des Concierges

Sortir en mars

Expositions
Théo Mercier investit le Musée de l’Homme avec son exposition Pièces rapportées et tend à tisser des liens profonds entre passé, présent et futur, animé et inanimé, vrai et faux, artisanal et industriel, profane et sacré, réel et fiction… Chacune de ses œuvres donne forme à un exotisme particulier qui défie les notions d’identité culturelle, de territoire géographique et d’échelle de temps. Jusqu’au 2 avril.

Le Petit Palais réunit dans le cadre d’une grande exposition, Les Hollandais à Paris, Van Gogh, Van Dongen, Mondrian. A travers 115 œuvres, elle retrace un siècle de révolutions picturales menées par les peintres hollandais aux côtés des artistes français, intrigués par la Ville Lumière. Riches échanges artistiques, esthétiques et amicaux ! Jusqu’au 13 mai.

 

Opéra
Le Château de Barbe-Bleue et La Voix humaine au Palais Garnier – Entre le conte désenchanté de Bartók et le désespoir fait monologue de Poulenc, le metteur en scène Krzysztof Warlikowski a perçu un même fil dramaturgique, une même conscience féminine, une même sensation d’enfermement et d’étouffement pour un spectacle de haut vol, sombre mais passionné. A partir du 17 mars.

 

Restaurants
Le nouveau palmarès du Guide Michelin est enfin disponible ! Voici un petit résumé des nouvelles étoiles parisiennes :

Mavrommatis, pour sa bonne cuisine Grecque, 5ème
Emporio Armani Caffè, pour sa délicieuse cuisine italienne, 6ème
• Quinsou, avec sa cuisine d’inspiration auvergnate, 6ème
Loiseau Rive Gauche, pour sa cuisine aux accents bourguignons, 7ème
Pertinence, avec sa cuisine française revisitée par un cuisiner japonais, 7ème
Copenhague, avec sa superbe cuisine d’inspiration nordique, à la fois florale, végétale, légumière… Sur les Champs Elysées, terrasse aux beaux jours, 8ème
L’Écrin, la nouvelle table gastronomique de l’Hôtel de Crillon, 8ème
Alan Geaam, pour sa cuisine inspirée de ses voyages autour du monde, 16ème
Comice, pour la fameuse cuisine originale de Noam Gedalof et l’accueil d’Ethelya, 16ème
Étude, de Keisuke Yagamishi, pour sa cuisine française aux inspirations japonaises, 16ème

Au Coup de Torchon revendique le choix de la cuisine traditionnelle, dans un joli décor de bistrot aux murs grattés. Des produits de saison, des plats gourmands et des desserts maison pour une carte de qualité : la fameuse Salade du Coup de Torchon, la pièce du boucher pommes pont neuf et sucrine, les « 3 Œufs bio », et le Mont Blanc en dessert. Menu déjeuner à 20 Euro, compter 35/45 Euro à la carte – Service à partir de 18h30. Fermé le dimanche – 6 rue des Ciseaux, 6ème.

Leave a comment