Ca s’est passé ici

Sortir en février

Expositions

La Fondation Louis Vuitton nous plonge dans Le monde nouveau de Charlotte Perriand, une des personnalités phares du monde du design du 20e siècle. Place de la nature dans notre société, rôle de l’art… l’exposition rend hommage à cette architecte grâce à  des reconstitutions fidèles. Jusqu’au 24 février.

Au Centre Pompidou, empruntez le parcours labyrinthique consacré à l’œuvre de Christian Boltanski. L’exposition Faire son temps questionne sur ce qu’il reste après la mort, un sujet macabre mais abordé avec humour par l’un des principaux artistes contemporains français. Jusqu’au 16 mars.

Helena Rubinstein est à l’honneur au Musée du Quai Branly jusqu’au 28 juin. L’exposition d’une soixantaine de pièces montre sa passion pour les arts extra-occidentaux et sa fascination pour leur intensité expressive et leur caractère.

Le Musée Rodin présente les œuvres de Barbara Hepworth, figure majeure de la sculpture britannique du 20ème siècle. Vous y découvrirez sa quête d’une nouvelle esthétique, privilégiant le langage des volumes et des formes.  Jusqu’au 22 mars.

Le Louvre accueille une rétrospective exceptionnelle de Pierre Soulages. Cette exposition rend compte de l’ensemble de la carrière de cette figure majeure de la peinture non figurative qui vient de fêter ses 100 ans. Jusqu’au 9 mars.

 

Spectacle

Jusqu’au 15 mars, profitez du nouveau spectacle du Cirque d’Hiver Bouglione, Défi ! Au programme, des clowns, des numéros de jonglage, d’acrobaties, quelques animaux et un avion. Féérie et éclats de rire garantis !

 

Ballet

George Balanchine investit la scène de l’Opéra Bastille et propose trois chorégraphies de danse pure, Sérénade, Concerto Barocco et Les Quatre Tempéraments, dans lesquelles les corps vibrent tels les instruments d’un orchestre. Jusqu’au 1er avril.

  

Opéra

A l’Opéra Bastille toujours, deux grands chefs d’œuvres seront sur scène en alternance : le Barbier de Séville de Rossini (jusqu’au 12 février) et les Contes d’Hoffmann de Offenbach (jusqu’au 14 février).

 

Restaurants

La Fontaine Gaillon accueille un nouveau Chef, Marc Veyrat ! Au menu, foie gras et rillettes de poisson ; grenouilles parfumées à la réglisse ; Saint-Jacques « cristallisées » ;  agneau des Alpes rôti au thym et en dessert un  baba à la chartreuse verte. Compter entre 75 et 95 Euro. Fermé le samedi midi et le dimanche. 1 rue de la Michodière,  2ème.

Véritable temple de la cuisine Japonaise, Ogata vous propose des mets raffinés tels qu’un assortiment de huit petites bouchées dans une bento ; un tamago yagi (omelette japonaise en « mille feuilles ») ainsi qu’un blanc manger matcha en dessert. Menus entre 45 et 130 Euro. Fermé les lundis et mardis. Réservation par internet uniquement. 16 rue Debelleyme, 3ème.

Le Comptoir des Fables revisite la cuisine française traditionnelle en format tapas et propose notamment: bulots et céleris au wazabi, poulpe de Cremone aux olives, foie gras, raviole de tubercules aux champignons, cochon façon cassoulet et en dessert, une brioche aux pralines ou un savarin rhum raisin. Compter entre 8 et 10 Euro la petite assiette. Ouvert tous les jours. 112 Rue Saint-Dominique, 7ème.

 Le Guide Michelin a dévoilé son nouveau palmarès !

Voici une petite sélection parisienne :

  • Le Chef Kei Kobayashi du restaurant Kei obtient sa 3e étoile. 5 Rue Coq Héron, 1er.
  • Le Pavillon Ledoyen de Yannick Alléno rassemble désormais 3 restaurants étoilés : le 3 étoiles Alléno-Paris, mais aussi L’Abysse, qui vient d’obtenir sa deuxième étoile, et Pavyllon sa première. Carré des Champs-Elysées – 8, avenue Dutuit, 8ème.
  • L’Atelier Joël Robuchon-Etoile obtient sa 2ème étoile. 133 Avenue des Champs-Élysées, 8ème.
  • David Bizet du Taillevent se voit également attribuer sa 2ème étoile. 15 rue Lamennais, Paris, 8ème.

Leave a comment