Actualités, L'écho des Concierges

Sortir à Paris en janvier

positions

 Le MoMA vient à vous à la Fondation Louis Vuitton avec une exposition inédite, Etre moderne : le MoMA à Paris. 200 chefs-d’œuvre du célèbre musée new-yorkais, de l’expressionnisme abstrait au pop-art, vous invitent à un voyage sur plus d’un siècle, au fil d’un parcours pensé en relation avec l’architecture et les espaces de la Fondation. Jusqu’au 5 mars.

 Jusqu’au 11 février, le Musée National Picasso retrace, à travers l’exposition Picasso 1932, la vie du peintre sur une année complète. Il invite le visiteur à mettre ses pas dans ceux de Pablo Picasso pour le suivre jour après jour dans son processus créatif et sa vie quotidienne au fil de l’année 1932.

Au Musée de l’Orangerie, Dada Africa confronte des œuvres africaines, amérindiennes et asiatiques à celles, dadaïstes, de Hanna Höch, de Jean Arp, Man Ray et bien d’autres. L’exposition met en lumière l’appropriation de formes culturelles extra-occidentales par cet art contestataire qui rejette les valeurs traditionnelles de la civilisation.  Jusqu’au 19 février.

 

Opéra

Du 13 au 30 janvier, le Palais Garnier accueille Jephtha de Haendel dans une mise en scène de Claus Guth. Cet oratorio mêle des voix déchirées, confrontées à une situation apocalyptique racontant la promesse irréfléchie de Jephtha au Tout-Puissant : en cas de victoire, sacrifier la première créature qu’il rencontrera à son retour.

Ballet

Dans le cadre du Festival Nordique, du 16 au 27 janvier, le Théâtre National de Chaillot branche ses projecteurs sur les pays du nord de l’Europe, présentant une sélection pointue de spectacles venus tout droit d’Islande, de Norvège, de Suède, de Finlande et du Danemark et mettant en scène le vivre ensemble.

 

Restaurants

Le Yacht Club – Vieux carrelage mosaïque, plantes vertes et banquettes turquoise, cette brasserie chic nous propose : poulpe croustillant ; couteaux à la plancha; gnocchis au pesto sauce parmesan ; tarte au citron-crème, chantilly-basilic… ainsi que des cocktails : Gin To’ Yacht Club, Spritz XXL et Sex on the Beach. Compter 50/ 70 €, brunch le dimanche à 35€. Ouvert tous les jours de midi à 2h00 (dimanche 17h00).  8, rue Saint-Lazare, 9ème.

La grande mais cosy brasserie de luxe le Café Pouchkine mêle salon de thé, restaurant, pâtisserie et comptoir de vente à emporter. Patrick Pailler, chef exécutif, et Nina Métayer, chef créations sucrées, proposent : bœuf Stroganoff-purée; burger « Ivan le Terrible » ; la fameuse soupe Bortsch ; le Piroshki ; le millefeuille Napoléon et  le  chocolat chaud… Du lundi au samedi de 7h30 à 23h00, le dimanche de 10h00 à 18h00. 16 Place de la Madeleine, 8ème.

Découvrez ou redécouvrez le célèbre Hiramatsu qui propose un menu en sept services avec une très bonne cuisine française aux accents nippons. Menu à 90 Euro, hors boissons. Uniquement au dîner, de 19h00 à 21h30 heures. Fermé samedi et dimanche – 52, rue de Longchamp, 16ème.

Leave a comment