L'écho des Concierges

Paris en Mars

Expositions

Après un immense succès à Londres, l’exposition « David Bowie is » arrive à La Philharmonie de Paris, nouveau haut-lieu culturel dédié à la musique symphonique avec un équipement acoustique exceptionnel. Un voyage dans l’univers glam-rock du chanteur androgyne à travers des vidéos, des objets personnels et des costumes. A partir du 3 mars.

Le Palais Galliera célèbre Jeanne Lanvin, la fondatrice de la plus ancienne maison française de Haute-Couture encore en activité. Cette rétrospective présente une centaine de modèles vintage et met en lumière le succès d’une femme discrète au destin exceptionnel. A partir du 8 mars.

Comédie Musicale

Un musical américain incontournable s’empare du Théâtre du Châtelet : Singin’ in the rain. Le destin de trois artistes pendant les années 1920 à Hollywood quand le cinéma muet cède petit à petit sa place au cinéma parlant. Une nouvelle production avec une somptueuse mise en scène de Robert Carsen et de nombreux effets spéciaux ! Du 12 au 26 mars.

Restaurants

Le tant attendu Guide Michelin vient de paraître. Les nouvelles étoiles parisiennes sont :

Les Climats près du Musée d’Orsay, conseillé à tous les amoureux de la Bourgogne. Un hommage à la cuisine française et une superbe carte des vins dans un décor signé Bambi Sloan.

Garance, entre le Musée Rodin et l’Assemblée Nationale. Une cuisine inventive par deux anciens de L’Arpège.

David Toutain, près des Invalides. Finesse, créativité et une palette d’expressions, parfumées et fleuries. Des saveurs en plein cœur des tendances culinaires.

La Table d’Eugène derrière Montmartre. Un des rares néobistrots ayant obtenu cette distinction, très méritée!

Helen près du Faubourg Saint-Honoré. Une magnifique cuisine de la mer et d’excellents produits sauvages venant uniquement de petits pêcheurs.

Paneti al Baretto près de l’Etoile. Une superbe cuisine italienne contemporaine composée par Alberico Penati, une référence de la gastronomie transalpine.

Après Pirouette, Laurent Fréchet ouvre sa deuxième adresse : Zebulon. Aux fourneaux, le jeune Chef camerounais Yannick Lahopgnou, formé auprès de Yannick Alléno puis dans de belles maisons étoilées au Japon, crée une cuisine prometteuse et gourmande : tourte de gibier, choux de Bruxelles, foie gras et ris de veau ; volaille jaune, topinambours et fèves de tonka ; dorade confite aux kakis et sésame grillé ; en dessert des poires au miel et marjolaine, amandes et glace citron-marjolaine. La cave est axée principalement sur les cépages de Bourgogne et de la Vallée du Rhône. Environ 52 Euro à la carte. Fermé le dimanche. 10 rue Richelieu, Paris 1er.

Leave a comment