Actualités, L'écho des Concierges

A découvrir à Paris en juin

Expositions
Au 19ème siècle, la Normandie et ses paysages inspirent les artistes, et plus particulièrement les peintres impressionnistes. C’est dans cette optique que l’exposition « L’atelier en plein air, les impressionnistes en Normandie » regroupe une cinquantaine d’œuvres prestigieuses de Monet, Degas, Renoir ou encore Gauguin, afin d’expliquer aux visiteurs comment cette région a attiré les maîtres de l’impressionnisme et comment elle leur permit de développer leur art. Musée Jacquemart-André, jusqu’au 28 juillet.

Les portraits du photographe malien Seydou Keïta sont mis à l’honneur dans une exposition éponyme au Grand Palais jusqu’au 11 juillet. Novateur et très respecté des Bamakois dans les années 60, il choisissait avec ses sujets des accessoires en tout genre tels que des bijoux, des tissus wax ou encore des radios pour être sublimés. Son sens de la composition lui permit de les rendre encore plus beaux, en leur permettant d’apparaître à la pointe de la mode et d’exposer des signes de richesse qu’ils n’avaient pas toujours.

 

Opéra
Jusqu’au 29 juin, redécouvrez La Traviata de Giuseppe Verdi  à l’Opéra Bastille. La courtisane à la santé fragile Violetta est ici interprétée par la cantatrice Fanny Salvini-Donatelli, qui envoûte le public grâce aux vertus de son chant. Avec son amant Alfredo, elle quitte la vie mondaine, mais ce passé sulfureux n’aura de cesse de la rattraper … Une mise en scène de Benoît Jacquot qui souligne la somptuosité des décors de Sylvain Chauvelot.

 

Restaurants
Le nouveau chef Philippe Labbé propose une formidable cuisine modernisée pour le nouveau décor de la Tour d’Argent. Au menu: une soupe glacée de petits pois, menthe, granité de babeurre ; une aile de raie au citron de Menton, câpres, amandes, salicornes, poudre de noisettes et bien sûr le fameux canard découpé en salle, en suprême rôti au miel et épices, vinaigre de cerise et muesli, et en dessert, la Poire « Vie Parisienne », pochée, avec crème vanille et caramel façon milkshake. Une expérience culinaire du plus haut niveau associée à l’expertise sans pareille du sommelier David Ridway. Compter 100 à 350 Euro. Fermé le dimanche et le lundi. 15, quai de la Tournelle, 5ème.

Après sa fermeture pour travaux, le Fish Club fait son grand retour. Le Chef, formé chez Ducasse et Gagnaire, régale les amateurs de poissons et fruits de mer : huîtres de 28 à 38 Euro la douzaine ; anguille fumée et ail noir sur toast ; croquettes d’amandes aux crevettes grises ; poulpe de Galice grillé, betterave rouge, gingembre et estragon. Compter 40 à 90€. Fermé dimanche et lundi. 58, rue Jean-Jacques Rousseau, 1er

 

Leave a comment