Actualités, L'écho des Concierges

A découvrir à Paris en mars

Expositions
La Fondation Louis Vuitton met à l’honneur l’art contemporain chinois avec Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations. L’exposition réunit 12 artistes de générations différentes mais vivant tous en Chine continentale, qui posent à travers leurs œuvres leur regard sur la perpétuelle mutation que connait leur société. Jusqu’au 2 mai.

Mélange de 180 œuvres d’époques et cultures différentes, l’exposition Carambolages au Grand Palais fait découvrir au visiteur des associations artistiques inédites, entre Rembrandt, Man Ray ou encore Giacometti. Une façon de revisiter l’histoire de l’art à la manière d’un film dont chaque scène, ici chaque œuvre, dépend de celle qui la précède, pour en retrouver tout son sens. Jusqu’au 4 juillet.

 

Opéra
Un opéra et un ballet réunis dans la même soirée. C’est ce que vous propose l’Opéra Garnier avec Iolenta / Casse-Noisette, deux œuvres créées en 1892 par Piotr Ilyitch Tchaikovski. Vous vivrez dans la première l’histoire de Iolanta, princesse ignorant sa cécité vivant recluse depuis sa naissance, et dont la vue lui sera rendue juste avant ses noces. Le ballet de Casse-Noisette, d’après le conte d’Hoffmann, vous replongera quant à lui dans le monde de l’enfance. Du 7 mars au 1er avril.

 

Restaurants
Christophe Saintagne, ex-chef du Meurice, s’installe près du Parc Monceau, dans un bistrot moderne avec cuisine ouverte, Papillon. Au programme, des produits classiques mais parfaitement exécutés : maquereaux, poireaux et poutargue ; œuf miroir, truffe et pancetta ; cochon Noir de Bigorre « en promenade à Utah Beach » (accompagné de coques et algues), en hommage à la Normandie natale du chef, et en dessert : gâteau au chocolat mi- cuit avec sa belle crème et menthe fraiche, ou encore la poire cramée et sa brioche perdue. Jolie carte des vins débutant à prix raisonnables. Fermé samedi et dimanche. Menu à 36€, compter entre 75 et 95€ à la carte. 8 rue Meissonnier, 17ème.

Le Guide Michelin 2016 vient tout juste de décerner ses lauréats. Voici les nouvelles étoiles parisiennes !

Première étoile :
Lucas Carton et son Chef Julien Dumas
Neige d’Eté, avec le Chef japonais Hideki Nishi
Nakatani, du nom de son Chef
Hexagone, par Mathieu Pacaud (son père est le Chef 3* de L’Ambroisie)
Pages, avec un autre Chef japonais dit Teshi
Saturne et Sven Chartier, disciple d’Alain Passard

Seconde étoile :
L’Abeille, au Shangri-la (Chef Christophe Moret)
Le Gabriel, à La Réserve (Chef Jérôme Banctel)
Le Grand Restaurant de Jean-François Piège
Histoires de Mathieu Pacaud

Troisième étoile et nouvelle consécration pour deux Chefs déjà triplement étoilés dans d’autres maisons :
Alain Ducasse au Plaza Athénée
– Christian Le Squer au Cinq (George V)

Leave a comment