Actualités, L'écho des Concierges

Sortir en mai

Expositions

Le musée Bourdelle accueille l’exposition Balenciaga, l’œuvre au noir consacrée au couturier espagnol Cristobal Balenciaga (1895-1972), reconnu mondialement comme étant un véritable génie des formes. Vous serez guidés à travers les 70 modèles incontournables de l’exposition avec un seul fil conducteur : la couleur noir. Jusqu’au 16 juillet.

Pour célébrer le centenaire de la mort d’Auguste Rodin, le musée Rodin donne carte blanche à l’artiste allemand Anselm Kiefer. L’exposition Kiefer-Rodin met en exergue la ressemblance des deux artistes en terme de puissance artistique et leurs intérêts pour les débris, les matières abîmées, les formes usées, le brisé et le sali. Jusqu’au 22 octobre.

Le Petit Palais présente plus de 200 tableaux, sculptures et dessins du XVIIIème siècle français de la Collection Horvitz, à Boston. L’exposition De Watteau à David – La Collection Horvitz offre un panorama exhaustif de la peinture et du dessin français de la Régence jusqu’à la Révolution Constituée depuis trois décennies, il s’agit de la plus importante collection privée de dessins français XVIIIe à l’étranger. Jusqu’au 9 juillet.

Opéra

A travers des chants d’opéra aussi précis que magnifiques, voyagez au cœur du roman tragique « Eugène Onéguine » de Pouchkine avec l’interprétation de Tchaïkovski. La puissante mise en scène de Willy Decker vous fera découvrir et ressentir une histoire de vanité et d’amour frustré. Du 16 mai au 14 juin.

Ballet

Bercé par les œuvres musicales de Ravel, découvrez au Palais Garnier, en un seul spectacle, des ballets entre le néoclassicisme avec En Sol de Jérôme Robbins, œuvre influencée par la musique Jazz et le néoromantisme avec, La Valse de George Balanchine. Pour finir, laissez-vous hypnotiser par la reprise du chef d’œuvre de Cherkaoui et Jalet, avec un Boléro fantastique. Du 02 au 27 mai.

Restaurants

Le restaurant Alan Geaam vous accueille avec une délicieuse cuisine inventive récompensée d’une étoile au guide rouge. Le chef vous régalera avec : Asperges aux morilles et œuf de caille en beignets et pour finir pamplemousse rose, aloé véra, eucalyptus. Menu déjeuner à partir de 40 Euro, dîner 5 plats à 60 Euro et 7 plats à 80 Euro. Fermé dimanche et lundi. 19, rue Lauriston, 16ème.

Le célèbre restaurant Jamin est aujourd’hui devenu le Café Jamin. Le chef Hervé Rodriguez vous invite à déguster une somptueuse cuisine classique avec par exemple : l’œuf en Meurette, la blanquette de veau et pour terminer un baba au rhum ou encore une ile flottante aux pralines roses. Menu déjeuner à partir de 25 Euro, à la carte compter 45 à 70 Euro. 32 rue de Longchamp, 16ème.

Leave a comment